05 49 32 39 39

Centre de réeducation et de réadaptation fonctionnelle Le Grand feu

Établissement de Soins de Suite et de Réadaptation

Coin presse du Centre le Grand Feu

Le Grand-Feu, une notoriété qui n'est pas due au hasard

vendredi 15 janvier 2016
Voeux GF 2016
Voeux GF 2016

C'est Patrick Giraud qui ouvrira le bal des vœux aujourd'hui en fin de matinée au centre de rééducation et de réadaptation du Grand-Feu. Tout naturellement : il est le président de l'association Mélioris qui, depuis 2012, regroupe l'établissement le Grand Feu du quartier Sainte-Pezenne, le Logis des Francs à Cherveux (soins de suite et réadaptation) et les Genêts (foyer de vie pour adultes handicapés à Niort et Châtillon-sur-Thouet). Tout en préservant sa souveraineté et son autonomie, « il y a depuis longtemps entre nous la volonté de travailler ensemble » précise le directeur Laurent Féron, qui célébrera en avril ses dix années à cette fonction (tout comme Frédéric Louis, le médecin-chef de l'établissement).

Force de frappe et réactivité 

Ici, ce matin, au moment des vœux, outre la remise de médailles du travail et de diplômes, ce sera pour les 210 salariés un moment important, « car ce n'est pas un établissement comme les autres », estime le directeur.

« Il y a un véritable attachement de la part du personnel, une culture d'entreprise qui est très forte. C'est, entre autres, à cela que l'on doit notre notoriété ». Mais pas seulement, évidemment. Il y a aussi la taille de l'établissement, « suffisamment gros pour avoir une vraie force de frappe, mais avec toujours cette capacité d'adaptation et une grande réactivité ».


Cette forte notoriété, indiscutable, n'empêche pas le Grand-Feu de s'imposer sans relâche un fort niveau d'exigence. Avec un budget de 14 M€, « uniquement des deniers de l'Assurance-maladie », tient à préciser Laurent Fréron, « nous devons toujours faire en sorte que nos patients puissent profiter au maximum de nos infrastructures », avec un fort niveau d'accompagnement. Bref : « Mettre le patient au bon endroit, au bon moment ».

Horizon 2018 

Le nouveau projet d'établissement, baptisé « Horizon 2018 » répond à cette volonté. « Il a été co-écrit avec les salariés de l'établissement ». Après voir déjà investi en 2015 pour 325.000 €, d'autres nouveautés s'annoncent pour les prochaines années : nouveaux logiciels de paye et de planification du travail, révolution dans l'élaboration des dossiers de soins, mise en place de terminaux numériques dans les chambres, nouvelle certification (renouvelable tous les quatre ans)… Ainsi, depuis sa création en 1978, le centre du Grand-Feu n'a jamais cessé d'évoluer et de se mettre à la page.